Lutte anti-terroriste

Lutte anti-terroriste

GAGNER LA GUERRE CONTRE LE TERRORISME

Les personnes fichées S les plus dangereuses seront placées de manière préventive sous surveillance physique et électronique renforcée, et nous interdirons de retour les binationaux qui se sont rendues à l’étranger sur des zones d’opérations terroristes et djihadistes.

Nous expulserons automatiquement les étrangers ayant des liens avec les mouvances terroristes.

Nous renforcerons les moyens et la coordination des services de renseignement intérieur, ainsi que la coopération européenne dans la lutte contre le terrorisme.

Nous dissoudrons tous les mouvements se réclamant du « salafisme » et de l’islamisme radical, ainsi que les associations qui prônent la haine, la violence et la discrimination notamment à l’encontre des femmes.

UN EFFORT MAJEUR DE DÉFENSE À LA HAUTEUR DE LA MENACE QUI PÈSE SUR LA FRANCE

Nous devons protéger notre pays des menaces extérieures. Pour y parvenir, nous porterons à 2 % du PIB le budget de la défense au cours du prochain quinquennat afin de remettre à niveau nos effectifs et nos équipements. Nous le devons à nos soldats. Parce que notre outil de défense doit être adapté aux nouveaux risques, nous conserverons notre double composante nucléaire, sous-marine et aéroportée. Nous créerons également un fonds européen de défense pour partager certaines dépenses.